Coups de coeur


CAMPBELL, Bonnie JO – Il était une rivière –Livre de poche.

Margo, 16 ans est une vraie fille de la nature, la rivière n’a aucun secret pour elle. A la mort de son grand-père, elle se retrouve sans famille, sans argent. Elle s’embarque, à la recherche de sa mère, sur la rivière Stark avec provisions, carabine, cannes à pêche et la biographie de son héroïne, Annie Oakley, redoutable tireuse comme elle-même est en train de le devenir. Sa beauté en fait hélas, une proie toute désignée pour les hommes. L’auteur nous fait vivre au plus près le quotidien d’une jeune fille hors normes : chasseresse, taiseuse, totalement absorbée par sa survie, toujours en alerte, un peu comme les animaux qu’elle chasse. Un souffle épique et la création d’un personnage très vivant, tout à fait neuf dans le paysage littéraire contemporain.


ZARIÂB, Chabname – Le pianiste afghan – Aube poche.

L’Afghanistan, de l’occupation russe à l’Afghanistan des Talibans. Les parents de l’héroïne, des intellectuels opposants au régime mis en place par l’URSS font tout pour faire oublier les bombardements à la famille et ne comprennent pas l’admiration de leur fille de 5 ans pour les soldats russes et leurs drapeaux. La situation se dégradant, la mère s’exile à Montpellier avec les deux filles. L’adaptation n’est pas aisée. L’héroïne obtient son bac, mais ne trouve pas sa voie. Elle pense à Milad, son ami d’enfance et repart en Afghanistan aux mains des Talibans et qu’elle ne reconnaît plus. Récit sensible et pudique.

 


Du domaine des murmures de Carole Martinez. Ed. Gallimard, 2011.

cdi-du-domaine-des-murmures-181x300

C’est une histoire qui se déroule au XII s., mais elle pourrait être transportée dans nos jours. Une jeune fille dit « non » au mariage et décide de vivre enfermée comme recluse dans un réduit près de la chapelle du château de son père.
Mais si Esclarmonde rentre dans son reclusoir pour vouer sa vie à Dieu, les événements qui suivent vont changer sa vision et vont la dévier de son chemin.
Violée un jour avant d’être enfermée, elle va accoucher dans son réduit d’un garçon qui va vivre avec elle pendant trois ans.
Et au fil de la lecture l’image de cette jeune fille va s’imposer plus qu’une image de la mère aimante que d’une fille vouée à Dieu.
C’est une histoire émouvante où la poésie, le mysticisme et le suspense se mélangent pour nous faire vibrer.


Une année chez les Français de Fouad Laroui. Ed. Julliard, 2011.

cdi-une-année-chez-les-français-182x300

Mehdi, 10 ans, Marocain, débarque du fond de sa campagne au prestigieux lycée français de Casablanca. Au début tout lui est étranger, mais petit à petit, grâce à son désir de réussir, grâce à son amour envers les livres et sa volonté de travail, il attire l’admiration de tous et reçoit à la fin de l’année le Prix d’excellence.
C’est une histoire drôle et émouvante ; à travers l’humour l’auteur montre le choc entre la culture française et la culture arabe et les préjugés qui existent encore.
Le personnage de Mehdi, avec sa passion envers la langue française, avec le désir de connaître la signification de chaque mot, est très sympathique et touchant.
Un livre qui se lit facilement et qu’on a envie de relire.